Écoutez la radio en ligne !
Accueil > A la Une > Les Unes passées > Sur le toit d’un immeuble,

Sur le toit d’un immeuble, on a joue aux champions.

Du Vendredi 7 au Dimanche 9 Juin, le Confort Moderne ouvrait ses portes pour une nouvelle édition du Less Playboy Is More Cowboy.

Cette année plus que toutes les autres, Less Playboy Is More Cowboy fut le théâtre d’une vraie fête pour tous les sens. C’est dire tant depuis la création de ce festival, le Confort mettait un point d’honneur à élever la barre un peu plus haut à chaque nouvelle édition.

Qu’il s’agisse de l’exposition "Greetings from Bitburg’’ conçue par I.U.D et Spencer Sweeney, décalée, irrévérencieuse et truffée de références à la conclusion des DJettes à domicile ’’Lâchez-nous les platines", le Confort n’a commis aucune fausse note, si ce ne sont celles émises lors des réinterprétations de Kassav, bien plus tard dans la nuit.

Si les émissaires de Beaub Fm ont dû quitter Poitiers sans passer par la Carrière de Normandoux, les quarante-huit heures passées dans la maison du bonheur ont suffi à ramener plein de souvenirs.

La folie d’un Gull, futur responsable de retraite de Bob Log III. Camilla Sparksss aka Madonna vs Véronique & Davina X Austra, à jamais dans nos coeurs. Civil Civic toujours chéris et fauteurs de troubles déhanchés. Marvin un peu plus haut vers l’hangover du top. La Kool-itude d’ A.D. Sleaford Mods ou Beavis & Butthead en spoken-hop. Rich Aucoin, le Dan Deacon de la baby-boum pop acidulée. Chausse-Trappe dont la musique parle suffisamment d’elle-même pour qu’on leur pardonne de ne pas vouloir l’expliquer à la radio. Thomas Crododile Dun Tilly et son immersion en terres inconnues qui renvoie Frédéric Lopez six pieds sous terre. Papaye ou les meilleurs blagueurs du monde, les pires stage-divers aussi. Sonic Boom stellaire et psychotropé. I.U.D, synonyme d’OD. Peter Kernel qui passent Delta 5 et Factory Floor. Les filles du Confort, meilleures que Vengaboys.

Quelques regrets, on aura manqué David Evrard de peu et Ela Orleans, soit à cause du direct ou de la famine de nos estomacs. Ce n’est que partie remise. Retrouvez-toutes les interviews réalisées lors du festival, en compagnie de Pierre à la traduction, de Julien de L’Oreille est hardie, Pierre et Vincent pour Radio Pulsar.

Pour conclure, comme le dit si bien Marvin, Musicalement !

Plus d’infos sur www.confort-moderne.fr !


Plus d'infos :


Partagez


Recherche

Haut de page