Écoutez la radio en ligne !
Accueil > A la Une > Concert : Hiero fait sa (...)

Concert : Hiero fait sa rentrée

La Fédération Hiero vient de publier sa programmation pour le premier trimestre de l’année 2016. Une année qui commence bien.

Mercredi 02 Mars : HERE WE GO MAGIC

Le Phare / 19H00

Sous le pseudonyme pop moderne Here We Go Magic se cache un quartet mené par l’américain Luke Temple. Cette formation ovniesque embarque la pop aux confins d’expérimentations krautrock, psychédéliques, tribales, planantes ou euphorisantes. Lors de leur passage en 2011 au festival de Glastonbury, les membres du groupe rencontrent le producteur Nigel Godrich (Radiohead, Paul McCartney, Beck, Charlotte Gainsbourg, Pavement, Air…).

 
 

Jeudi 03 Mars : BLOODSHOT BILL

El Doggo / 21H00

C’est bien simple, le mec se croit encore en 1956. Classe et stylé, guitare tunée et grosse caisse avec lui, il n’a besoin de personne pour tenir la scène façon Memphis. Parfois même en français. Il est tellement rockab’ qu’il a créé sa propre marque de gomina : "Nice ’n’ Greasy". Attention, préparation physique conseillée avant le live, pour que les genoux puissent tenir fasse à la puissance de la danse.

 
 

Mercredi 09 Mars : ZËRO

El Doggo / 21H00

Zëro est un quatuor de Lyon composé de vétérans de la discrète mais efficace scène noise française des années 90. Partageant des anciens membres de Bästard et Deity Guns, Zëro devient le prolongement d’une musique sombre et mouvante, véritablement incertaine, morne et hargneuse à la fois, comme un dimanche qui tournerait mal dans l’ennui et l’absurde, ce jour si particulier avec ses étranges sautes d’humeurs, ses multiples retournements de situation et ses pertes dans l’infini de l’horizon. Un long nuage gris qui s’étale et éclate, menaçant comme s’égarant à travers l’atmosphère.

 
 

Vendredi 18 Mars : HELL’S KITCHEN

Le Phare / 19H00

Hell’s Kitchen est né à Genève au crépuscule du XXe siècle. Souvenez-vous, à l’époque, le blues allait bien mal. Confisqué par de vieilles barbes virtuoses et radoteuses, il avait sévèrement perdu de sa gouaille, de son âpreté, de sa malice aussi. Hell’s Kitchen allait voler au secours du genre moribond, en l’oignant de sons industriels et de rythmiques cabossées, d’urgence urbaine et de transe hirsute. C’est en bousculant les aïeux qu’on leur redonne des forces.

 
 

Dimanche 20 Mars : A PLACE TO BURY ETRANGERS

Ccm John Lennon / 20H30

A Place To Bury Strangers en a sous la pédale et traîne d’ailleurs derrière lui une sacrée réputation sonore. Souvent comparé aux illustres Joy Division ou encore My Bloody Valentine, le trio de Brooklyn explose en live et l’osmose avec le public est quasi systématique. Après une tournée les laissant hors de nos frontières l’automne dernier, Oliver Ackermann et ses comparses s’offrent quelques dates dans l’hexagone pour revenir nous en mettre plein les yeux et les oreilles pour le fameux dimanche du « Broc’n’roll ».

 
 

Dimanche 27 Mars : THE KVB (Apéro-concert)

Le Phare / 19H00

Cititrax, subdivision du label américain Minimal Wave, jette à son tour son dévolu sur la musique anachronique et infernale du couple Klaus Van Barrel et Kat Day, revisitant une fois encore les spectres mélodiques d’une Angleterre poisseuse et embrumée. The KVB ravive avec succès les braises d’une cold-wave post-mortem sur lesquelles bien d’autres auront tenté de souffler, sans talent.

 


Plus d'infos :


Partagez


Recherche

Haut de page