Écoutez la radio en ligne !
Accueil > Les Actus du 89 > La Feranews > Mermonte & TriggerFinger

Mermonte & TriggerFinger

Du 23 au 29 juin 2014, la FERAROCK vous offre les albums Mermonte et de Triggerfinger.

MERMONTE - Audiorama

Mermonte est né il y a quelques années dans la tête du compositeur et multi-instrumentiste Ghislain Fracapane avec l’envie d’écrire des chansons pop inspirées par ses pères (The Beatles, Jim O’Rourke, Gastr Del Sol, The Beach Boys, The Cure, Steve Reich, Tortoise … ) et une scène plus contemporaine ( Efterklang, Sufjan Stevens, The Redneck Manifesto). Suite aux encouragements de son entourage à l’écoute des premières maquettes, le trentenaire Rennais décide alors d’attaquer courant 2011 l’enregistrement d’un premier album, assurant à lui seul la quasi-totalité des prises (voix, guitares, basse, glockenspiel, batterie percussions, trompette, claviers…).

Mais Mermonte n’est pas voué à rester le projet d’un homme seul en studio et très vite se pose la question de la retranscription scénique de ces ambitieuses symphonies de poche. La qualité des compositions et des arrangements de Ghislain est telle qu’il réussit sans peine à fédérer autour de lui quelques précieux amis musiciens. Les effectifs s’en trouvent multipliés par 10 ! Ce ne sont donc pas moins de dix instrumentistes venus d’horizons les plus divers (de la musique classique au death metal, en passant par le punk rock et le gospel) qui commencent à répéter début 2012 en vue d’un premier concert au Jardin Modernes (Rennes). Le soir venu, tous les amis sont là et une bonne partie de la scène rennaise, ayant eu vent de cette nouvelle formation hors normes, a fait le déplacement. Le concert est un succès et le bouche à oreille, amplifié par la caisse de résonance infinie des réseaux sociaux, se charge de lancer ce qu’il est convenu d’appeler un buzz, qui ne cessera de s’amplifier. Dès lors les choses semblent s’enchaîner sans trop de mal : les dates se suivent et le public se fait toujours plus nombreux et enthousiaste aux concerts, le groupe gagne le très disputé concours Les Inrocks Lab 2012 et le tremplin des jeunes charrues, la blogosphère s’excite, la sortie du premier album sobrement intitulé Mermonte (Hiphiphip records / Les Disques Normal) s’attire à juste titre éloges et dithyrambes des médias.

Mais il en faudra plus que ce succès grandissant pour calmer les ardeurs créatives de Ghislain Fracapane et sa troupe. L’homme n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers à peine poussés, et déjà il s’attelle à la suite. Les nouvelles compositions fusent et les premières démos de ce qui deviendra le deuxième album de Mermonte sont enregistrées sur l’ordinateur en tournée ou à la maison, entre deux dates. L’expérience de la scène a d’ailleurs une influence considérable sur ces morceaux en gestation, Ghislain a envie de compositions plus efficaces, la notoriété naissante le pousse à se lâcher et à expérimenter. L’instrumentarium s’élargit encore, clarinettes, flûtes, saxophones, vibraphones, xylophones et timbales sont invités à se joindre à la fête. L’enregistrement se déroule dans des conditions matérielles optimisées pour mieux capter l’effervescence créative de Mermonte, le mixage et la production se font plus amples et généreux.
La magie mélodique d’Audiorama, ses arrangements pléthoriques et ardents, sa logique fugueuse et sa géométrie fougueuse, sa kraut-pop de conte de fées remodèlent à chaque fois les humeurs, vers un grand beau dans lequel on se lovera encore sans doute quelques années.

 

 
+ d’infos : sur Facebook
 

Triggerfinger – By Absence of the Sun

 

 
+ d’infos : sur Le site internet


Plus d'infos :


Partagez


Recherche

Haut de page