Écoutez la radio en ligne !
Accueil > Les Actus du 89 > La Feranews > SLIM WILD BOAR & (...)

SLIM WILD BOAR & QUIXOTIC MUSIC NO.2

Du 15 au 19 décembre 2014, la FERAROCK vous offre l’album de SLIM WILD BOAR et la compilation QUIXOTIC MUSIC NO.2.

SLIM WILD BOAR & HIS FORSAKEN SHADOW

Venez emplir vos esgourdes de cette musique ténébreuse des grands espaces, venez user les talons de vos santiags en tapant au rythme de la grosse caisse qui martèle les chansons rockabilly telle une vieille loco à vapeur qui continue de rouler sur les rails abandonnés car elle ne sait faire que ça ! Le SLIM WILD BOAR, c’est le rythme endiablé le blues dégingandé les amours contrariées la guitare enfiévrée la country épurée les désillusions partagées et l’espoir retrouvé !

Formé en 2008 comme one man band, SLIM WILD BOAR, qui n’est autre la voix du groupe punk-rock The Decline, est aujourd’hui un groupe de 5 musiciens. A la croisée de Mark Lanegan, Johnny Cash, 16 Horsepower ou Calexico, ils vous présentent leur quatrième album, sorti le 23 octobre sur l’hyperactif label rennais Beast Records.
 

 
+ d’infos : sur Facebook
 

QUIXOTIC MUSIC NO. 2

... parce qu’évoluer dans le monde de la musique de nos jours, c’est un peu comme se battre contre des moulins à vents !

Quixotemusic, des histoires de groupes découverts de ci, de là... des histoires de moulins à vent et d’idéalisme musical. Les premiers chapitres de Quixotemusic ont été écrits avec le premier album de Spleen vs Ideal, mais aussi au gré des envies nées de rencontres avec d’une multitude de groupes au fil des années à la tête d’une radio FERAROCK de l’Oise, appelée Graf’Hit.

Quixotemusic, c’est aussi des histoires d’auto-financement, d’auto-distribution... parce que ça en vaut la peine et parce qu’on est jamais mieux servi que par soi-même (?). De la même manière et avec le même principe de base que l’initiative French-o-rama, l’idée est de montrer (si besoin est) que la scène française regorge de groupes qui sont depuis longtemps en mesure de rivaliser avec leurs références anglosaxones... et s’en donnent les moyens... .. et sinon ?! rien que l’histoire d’un fan de musique, qui creuse l’underground français de ses petites mains, ... parce que la musique doit rester quelque part entre passion, utopie et idéalisme.
 


Plus d'infos :


Partagez


Recherche

Haut de page